Les jeunes, la solidarité et l’action sociale

Une nouvelle saison qui démarre en Aquitaine et qui s’annonce riche en nouveaux challenges aussi bien pour les jeunes que pour l’équipe des encadrants. Nous fêtons cette année nos 19 ans d’une existence remplis de rencontres et de projets.

Si tout était facile en Normandie, en Aquitaine c’est une autre histoire.
Il faut du temps pour se faire connaître, obtenir la confiance des partenaires et établir un réseau.
C’est la règle du jeux et nous le savions !
Cet anniversaire sonne donc comme un challenge pour l’ACDJ et nous relevons le défi.
La suite dans les mois à venir … 

Néanmoins, des contacts ont déjà été établis et nous avons de projets en cours :  Participation à la campagne des restos du cœur, forum des associations, téléthon, , les rencontres jeunesses …

Un beau projet de solidarité culturelle est en cours de préparation par nos jeunes pour les enfants défavorisés, je n’en dis pas plus, ça sera la surprise !

Les jeunes ont formulé le souhait d’assister à une séance du conseil municipal pour savoir comment il fonctionne. Cela suscitera peut-être des vocations !

Nous avons pris contact avec une association caritative « Med’International » pour la soutenir dans un projet humanitaire au Gabon.

Bien entendu, comme à chaque fin de saison, le labeur est récompensé par un voyage. La destination est surtout tributaire de nos moyens financiers, donc de nos subventions …

Bien entendu, nous restons fidèles à notre thématique « les jeunes, la solidarité et l’action sociale ».

C’est ainsi que toutes nos activités prennent en compte cette dimension.

Par ailleurs, nous sommes contents de voir que les jeunes sont de plus en plus autonomes dans la prise en charge et le suivi des projets. C’était notre vœu et notre objectif premier lors de la création du club TCAPE. Sa réussite est la source d’énergie dans laquelle nous puisons la force de continuer ce travail de bénévolat.

Notre travail d’éveil à la conscience citoyenne s’inscrit aussi dans une volonté de démontrer que le « vivre ensemble » restera des mots vidés de sens si nous ne leur donnons pas vie par nos actions.

Les jeunes sont souvent stigmatisés, à tort, et pointés du doigt. Dans notre association, nous apportons chaque année la preuve que c’est en laissant s’exprimer ce qu’il y a de meilleur en soi que nous donnons la chance à chacun de réussir.

Quand les personnes se sentent valorisées, elles donnent ce qu’il y a de meilleur en elles, les jeunes ne font pas exception à cette règle.

Karim LALLOUCHE
Président

Laisser un commentaire