Mot du pot de départ – Mairie de Canteleu le 24/05/2017

Madame le Maire, Chère Mélanie,
Mesdames, Messieurs, Chers amis, Chers partenaires,

Tout d’abord, j’aimerais avoir une pensée pour tous ces jeunes qui ont été lâchement assassiné cette semaine à Manchester. Je suis d’autant plus affecté que ce sont des jeunes comme ceux que nous accueillons à l’association qui ont été injustement tués, j’ai aussi pensé à mes trois enfants qui sont partis samedi dernier regarder un concert de musique sur les quais et je me suis imaginé le pire …

Cette barbarie, nous ne cessons de le clamer haut et fort, n’a ni race, ni couleur, ni religion.

Notre pensée et nos condoléances vont aux parents, quel drame pour eux et mon Dieu quelles souffrances … c’est inhumain !

Notre espoir, c’est notre certitude que le mal ne triomphe jamais sur le bien ! Jamais. Notre humanité sera toujours plus forte que la barbarie.
Alors, nous devons œuvrer afin d’être les outils du changement que nous souhaitons.

Notre réponse à ceux qui veulent nous diviser, nous séparer, nous monter les uns contre les autres, c’est notre amour les uns pour les autres, notre ouverture les uns envers les autres, notre intelligence et notre savoir vivre.

Aujourd’hui, plus que jamais, les mots ne suffisent pas, ne suffisent plus, alors ne restons pas spectateurs ! C’est par notre engagement, chacun à son niveau et selon ses capacités qu’on y arrivera.

L’inertie n’a jamais rien fait bouger, pour qu’il y ait mouvement, il faut de l’énergie et beaucoup d’amour…

Un monde meilleur pour nous et nos enfants est possible, il ne tient qu’à nous de le construire …

Je sais que dans cette assemblée, je prêche des convaincus, si vous êtes là, c’est que forcement vous nous avez croisé sur le terrain et que vous avez été d’une manière ou d’une autre un partenaire avec qui nous avons monté projet et partagé un moment.

Chacun d’entre vous a partagé avec nous le meilleur de ce qu’il avait ou de ce qu’il savait faire, il nous a fait découvrir son univers et il l’a fait avec beaucoup d’amour et énormément d’attention, pour cela un très grand merci.

Cela fait maintenant 18 ans que cette expérience a débuté et qu’elle dure.

Vous imaginez, 18 ans de rencontres, d‘échanges, de projets, de challenges.

L’ACDJ a accompagné et vu grandir des enfants et des jeunes qui sont aujourd’hui des adultes épanouis (Amal, Foued, …)

L’ACDJ a suscité des vocations et donné envie à d’autres de s’engager dans le domaine associatif pour vivre leur propre expérience de l’engagement et qui sont devenus aujourd’hui des partenaires fidèles. Je pense à MAJK (association solidaire et humanitaire, Jamal et Mahboub, se rappelleront surement du panier de l’étudiant), je pense à l’ASJM (association citoyenne sportive) et Julien se rappellera des longues discussions qu’on avait sur nos approches différentes mais complémentaires sur l’engagement des jeunes.

L’ACDJ, c’est aussi des moments de solitudes, des moments de doutes, des moments vite balayés par le bonheur, la joie et les sourires de nos adhérents et de nos partenaires.

Jamais je n’oublierais ce dimanche matin ou j’avais décidé de tout arrêter, j’en pouvais plus. En arrivant à la porte du local, il faisait très froid et il gelait dehors (moral à zéro !). Et d’un coup, je vois arriver, en même temps que moi, un papa avec ces deux filles, le dimanche matin de bonheur, ils avaient marché plus d’une demi-heure dans le froid pour arriver au local, et ils m’ont regardé avec un grand sourire. Je ne sais pas ce qui s’est passé ce jour-là, mais une chose est sûre, tout a disparu, la chaleur de leurs sourires a fait fondre la glace qui m’entourait, j’étais reparti …jusqu’à aujourd’hui.

Dans un monde de plus en plus matérialiste, il est devenu très difficile de trouver des gens prêt à donner bénévolement et gratuitement de leur temps, de leur énergies et de leurs argents.

Alors, j’aimerais dire un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé de près ou de loin à cette belle aventure, la liste est trop longue mais sans vous, cette aventure n’aurait pas pu voir le jour.

Merci pour ce que vous avez fait pour les jeunes, vous les avez aidés à grandir.

Merci au département de Seine Maritime et à Franck Simon et son équipe qui nous ont soutenu moralement et financièrement et ce dès le début.

Merci à la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de la Haute-Normandie de nous avons accordé l’agreement jeunesse et éducation populaire et son soutien financier.

On aimerait remercier particulièrement la mairie de Canteleu pour le très bon accueil que vous nous avez réservé durant ces années passées dans cette belle ville, aussi bien en tant qu’association qu’en tant que Cantilien. Cela a débuté avec Christophe Bouillon, pour qui j’ai une belle pensée et s’est perpétué avec vous Mélanie, merci.

Vous avez toujours été à l’écoute et notre engagement associatif au sein de l’ACDJ a été une belle réussite grâce à la politique associative que vous avez mené et aussi grâce à l’engagement, la bienveillance et la disponibilité de votre équipe municipale à qui nous rendons hommage pour son professionnalisme et son engagement auprès des associations.

J’aimerais vraiment le dire, nous n’avons jamais essuyé un refus de votre part pour une demande d’activité, une salle ou une aide et sincèrement, quand on est bénévoles, on apprécie particulièrement d’avoir une maire qui nous soutien.

J’aimerais remercier Elsa et Chahrazéde qui sont restés fidèles à l’ACDJ et ont toujours répondu présent saison après saison, sans vous, on n’aurait pas tenu le coup.
Enfin, je veux rendre un grand hommage à celle qui a été à l’origine de la création de cette association et qui a partagé avec moi, pendant toutes ces années, cette belle aventure, ma femme, Nora.

Nous avons vécu dans notre foyer chacun de nos projets et tu as été, et tu l’es encore, ma source d’inspiration.

Ton engagement a été sans faille, merci.

L’ACDJ est en quelque sorte le 4ème enfant que nous n’avons pas eu … et elle a aujourd’hui 18 ans.

J’en profite pour faire un clin d’œil à mes trois enfants qui sont tombés dans l’ACDJ depuis leurs naissances et qui sourient à chaque fois qu’on leur demande « depuis quand vous fréquentez l’ACDJ » ? heu …. Comment vous dire….

Nous sommes fiers de votre engagement et de ce que vous avez aussi apporté au club des TCAPE.

Nous quittons la Normandie pour aller nous installer en Gironde à Bordeaux. Quelle idée d’aller à Bordeaux !!! (ne soyez pas jaloux …).
Le conseil d’administration a souhaité que l’ACDJ fasse le déplacement avec nous à Bordeaux, je vous remercie pour cette confiance, l’histoire ne prend donc pas fin, elle continue avec un nouveau départ et de nouveaux projets en Gironde.

C’est un projet familial qui était en standby depuis des années et qui voit finalement le jour.

Pour nous, ce sont des nouvelles missions et de nouveaux challenges qui vont débuter.

Nous estimons que prendre des risques et sortir de nos zones de conforts est le meilleur moyen de se redécouvrir, de faire de nouvelles rencontres et surtout de s’ouvrir vers d’autres horizons aussi bien au niveau professionnel, personnel que familial.

Vous dire que nous partons sans regret, serait vous mentir, nous avons tissé avec vous des liens très forts, des liens humains, des liens fraternels et des liens chaleureux.

Je ne vous dirais pas, on restera en contact via les réseaux sociaux, parce que rien ne vaut une poignée de main, un sourire chaleureux et un regard bienveillant.

Alors, ce que nous vous souhaitons, c’est de continuer à faire ce que vous faites, c’est-à-dire faire le bien autour de vous. C’est comme cela qu’on gardera le contact…

Croyez-moi, notre monde a aujourd’hui besoin de ce bien que vous faites, ne le sous estimez pas, c’est un besoin qui est devenu vital.
Alors s’il vous plait, ne changez rien, restez comme vous êtes.

Très bonne continuation et longue vie à l’ACDJ…

Je vous propose de partager ensemble un verre de l’amitié.

Karim LALLOUCHE

Laisser un commentaire